Guide et avantages de l’alimentation bio


Guide et avantages de l’alimentation bio

Ces dernières années, l’alimentation bio a eu le vent en poupe. Il s’agit d’une tendance croissante dans laquelle les restaurants, les supermarchés et les producteurs ont modifié leur façon d’offrir, de manger et de produire des légumes, des produits laitiers et de la viande. Et bien que la tendance soit aux produits un peu plus chers que les produits conventionnels, beaucoup de consommateurs choisissent de manger bio. Récemment, des produits bio pour les animaux d’élevage (chien, chat, vache…) ont également été mis au point. Apprenez-en un peu plus sur les produits biologiques dans l’article qui suit. 

Que sont les produits alimentaires bio ?

Les produits alimentaires bio sont généralement confondus avec les produits alimentaires naturels. Ces derniers sont ceux qui sont dépourvus d’ingrédients ou d’additifs artificiels et qui sont transformés le moins possible et n’ont généralement pas besoin d’études ou démarches de certification. Autrement dit, un produit naturel est fabriqué à base de l’extrait d’un organisme vivant animal ou végétal. 

En revanche, les produits bios sont issus d’une culture certifiée bio (sans pesticides ni d’engrais de synthèse ni d’OGM). Ils doivent être produits dans le cadre de pratiques culturales, biologiques et mécaniques. Celles-ci doivent contribuer à la durabilité et à la conservation de l’environnement, c’est-à-dire que le processus de culture ne présente aucun risque pour les sols ou pour la santé de ceux qui travaillent sur ses cultures.

Pour la culture fruits et légumes, les engrais synthétiques, l’irradiation et l’altération génétique ne sont pas autorisés. Quant aux animaux de boucherie destinés à la consommation, tels que les vaches, les porcs, les poulets et les volailles, ils sont nourris sur des sols et avec des céréales sans engrais et ne reçoivent pas d’hormones ou de médicaments stimulateurs de croissance. Donc, la chaine de production des recettes bio, d’origine végétale ou animale, est un processus exempt de tout produit chimique et toute modification génétique, de la préparation du semis à la consommation.

Au final, une alimentation bio consiste à un mode de vie qui ne prend que des produits issus de l’agriculture biologique ou d’une chaine de transformation alimentaire biologique. Dès qu’il y a souci d’utilisation de produits chimiques (pesticides, solvants, colorants, additifs) ou d’OGM, il est difficile pour une entreprise d’obtenir un label bio.

Comment reconnaître les produits bio ?

Pour qu’un produit soit considéré comme bio, une étude approfondie doit être entreprise par un organisme certifié sur l’ensemble de la chaine de production. Un label bio, signe de qualité, lui sera délivré indiquant qu’il est cultivé dans des conditions optimales pour être accrédité comme tel. Certains d’entre eux sont 100% biologiques, c’est-à-dire qu’ils ne contiennent aucun ingrédient ou procédé non biologique. 

Lorsque l’étiquette n’indique que le mot “biologique”, c’est que seulement 95 % de ce produit est biologique ; si le pourcentage est inférieur à 95 %, l’étiquette doit indiquer qu’il est fabriqué avec des produits bio. Le fabricant doit préciser la composition, afin que le consommateur ait une idée claire des fruits, des légumes ou des produits qu’il choisit.

Produits bio, santé et environnement

Effet d’un régime bio sur la santé

D’après des études techniques, l’alimentation bio n’a pas d’effet négatif sur le métabolisme des êtres vivants (humains, chien, chat, volailles…) car, n’ayant pas de traces synthétiques, ils sont mieux assimilés que les produits chimiques. De plus, ils ont plus de nutriments, grâce à l’utilisation d’engrais naturels, avec une plus grande présence de vitamines, de minéraux et d’antioxydants. Ils fournissent également une meilleure qualité de glucides et de protéines, comme le cas de la viande bio. C’est pour ces raisons que manger des aliments issus des cultures biologiques est bon pour la santé. Ils renforcent le système immunitaire, améliorent la qualité du sommeil, réduisent les possibilités de développer des maladies et favorisent la perte de poids en cas d’un régime minceur.

Les aliments bios  sont plus sains parce qu’ils sont exempts de résidus toxiques de produits chimiques, de pesticides, d’engrais ou d’additifs synthétiques. Ils protègent la santé du consommateur et de l’agriculteur.

Ils aident à maintenir l’équilibre biochimique de l’organisme, car ils ne contiennent pas de traces d’anabolisants ou d’hormones.

Ils sont plus nutritifs car la plupart des aliments bios contiennent des proportions plus élevées de vitamines, de protéines, d’antioxydants, de sucres naturels et de minéraux que les produits classiques.

Régime bio et protection de l’environnement

Le risque d’un régime alimentaire bio sur l’écosystème est négligeable parce qu’ils n’utilisent pas de variétés transgéniques (qui utilisent des pesticides), et que l’irradiation des semences n’est pas autorisée. Au contraire, ils favorisent la culture de variétés indigènes, les sauvant ainsi de l’extinction.

En n’utilisant pas de produits dangereux (pesticides, engrais chimiques, etc.), le risque de contamination des sources d’eau potable est écarté, ce qui permet de préserver plus d’eau pour l’avenir.

Quant aux sols, ils constituent le principal objectif et préoccupation de l’agriculture biologique. Le mode est en effet confronté à la plus grande érosion et perte de sols fertiles dues aux pratiques agricoles conventionnelles.

Plus d’énergie : les procédés utilisés par l’agriculture traditionnelle consomment d’énormes quantités d’énergie. L’agriculture bio est basée sur la pratique du travail intensif et manuel.

Sauver et promouvoir la biodiversité parce que les méthodes de production utilisées dans l’agriculture bio ne génèrent pas de problèmes écologiques. Une responsabilité sociale partagée du producteur au consommateur. Une fois de plus, l’alimentation bio est un geste qui sauve la planète.

Autres avantages de l’alimentation bio

Les recettes bios ont un meilleur goût, une meilleure couleur et un meilleur arôme parce que les méthodes utilisées pour leur production sont naturelles et n’altèrent pas leur qualité nutritionnelle.

Ils favorisent le développement du commerce équitable grâce au soutien de producteurs indépendants qui reçoivent un paiement équitable pour leurs produits sans la participation d’intermédiaires. Le prix d’un produit bio compense en effet les coûts de production des agriculteurs et des producteurs.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *